Tout savoir sur les vins mousseux

Publié le : 23 novembre 20213 mins de lecture

Le vin mousseux est une boisson populaire, surtout lors des occasions festives. De l' »extra brut » au « doux », le vin mousseux se décline en plusieurs saveurs avec des teneurs en sucre différentes. Ce guide vous informe sur les calories et la teneur en alcool du vin mousseux ainsi que des conseils sur la durée de conservation et le stockage. Apprenez tout ce que vous devez savoir sur le vin mousseux.

Vin mousseux : calories et teneur en alcool

Le vin mousseux est toujours une boisson moussante dont la surpression est d’au moins 3,5 bars. Il est toujours fabriqué à partir de vin et par une seconde fermentation. Le vin mousseux contient généralement entre 11 et 12 % d’alcool par volume. Comme l’alcool en général, le vin mousseux n’est pas une boisson pour les personnes minces : 100 millilitres de vin mousseux fournissent environ 60 à 80 kilocalories.

Brut, sec et demi-sec : qu’est-ce que cela signifie ?

Les vins mousseux se distinguent d’abord par leur couleur : blanc, rosé ou rouge. La mention supplémentaire « Blanc de Noir » indique qu’un vin mousseux blanc a été produit à partir de raisins rouges, par exemple à partir de raisins rouges. En ce qui concerne le goût sucré, vous avez le choix entre plusieurs saveurs : Plus vous voulez que votre vin mousseux soit sucré, plus il doit contenir de sucre résiduel. En Allemagne, ce sont les vins mousseux secs qui sont les plus vendus. Dans le cas des vins mousseux millésimés, les raisins proviennent d’un seul millésime. Les vins mousseux de cépage sont élaborés à partir d’un seul cépage.

Stockage et durée de conservation des vins mousseux

Pour que le vin mousseux développe correctement sa saveur, il est important de le boire à la bonne température. Le stockage dans des réfrigérateurs normaux est idéal.

Le vin mousseux blanc est meilleur à une température de 5 à 7 degrés Celsius, le rosé à une température de 6 à 8 degrés celsius et le vin mousseux rouge à une température de 9 à 11 degrés celsius. Les températures trop froides nuisent au bouquet, c’est-à-dire à l’arôme du vin mousseux. Les températures trop élevées nuisent à l’effervescence et au goût.

Le vin mousseux ne doit pas être conservé plus longtemps que le vin, car il ne s’améliore pas en étant conservé plus d’un an. Les vins mousseux perdent également leur mousseux en conséquence.

Plan du site